Orsenna (Erik), Les Chevaliers du Subjonctif


Combats lexicaux
Les Chevaliers du Subjonctif, d'Erik Orsenna
Erik Orsenna, Les Chevaliers du Subjonctif.
Paris, Le Livre de Poche,
2006, 190 pages.

Quatrième de couverture :

Il y a ceux qui veulent gendarmer le langage et le mettre à leur botte, comme le terrible Nécrole, dictateur de l’archipel des Mots, et la revêche Mme Jargonos, l’inspectrice dont le seul idéal est d’« appliquer le programme ».
Et puis il y a ceux qui ne l’entendent pas de cette oreille, comme Jeanne et Thomas, bientôt traqués par la police comme de dangereux opposants… Leur fuite les conduira sur l’île du Subjonctif. Une île de rebelles et d’insoumis. Car le subjonctif est le mode du désir, de l’attente, de l’imaginaire. Du monde tel qu’il devrait être… Après l’immense succès de La grammaire est une chanson douce, Erik Orsenna, académicien hors norme, poursuit son combat en faveur de la langue, non pas en magister, mais en poète, en homme épris des mots et des vastes horizons qu’ils nous ouvrent.


Quelques passages du livre :

« Amoureuse.
Rien, aucune créature au monde n’est plus ridicule, et déplaisante, qu’une fille amoureuse : du matin jusqu’au soir, elle sourit vaguement, prunelles clignotantes et bouche entrouverte. De temps à autre, l’amoureuse rougit (sans doute pense-t-elle, la pauvre chérie, à des caresses jugées par elle scandaleuses). Ou alors elle grimace : ce doit être la jalousie qui vient lui mordiller le cœur. » (p. 13)

« - Le conditionnel ne fait jamais, jamais confiance. Le conditionnel n’arrête pas d’imaginer le contraire de ce qui se passe. Dario ne m’aimerait plus. Dario s’intéresserait à mon argent. Les poules auraient des dents …
- Quelle horreur ! Comme vous avez raison, Amandine ! Supprimons le conditionnel. On peut lancer une pétition ?
- Je vous aime et vous m’aimez, n’est-ce pas Dario ?
- Bien sûr, Amandine.
- Alors, pour nous, plus rien n’existe que le présent, l’indicatif présent. » (pp. 37-38)

« Je l’avoue, jamais je n’aurais dû me montrer si vive, à la limite de l’impolitesse. Mais comment imagine qu’un quasi-nain puisse surplomber quoi que ce soit ? » (p. 42)

« D’après ce que je vois, nous souffrons, vous et moi, de la même maladie grave : la curiosité. Vous savez que le mot « curieux » vient du latin cura : le soin ? Soyons fiers de notre défaut : être curieux, c’est prendre soin. Soin du monde et de ses habitants. » (p. 42)

« - C’est drôle : pour savoir « où », on répond « quand ».
- Tu as raison. Peut-être que, dans l’air, le temps et l’espace se marient. » (p. 54)

« Les pensées qui restent emprisonnées dans le cerveau manquent d’air. Celles qu’on fait passer dans la bouche et jette dans l’air respirent mieux, forcément, et gagnent en clarté. » (p. 61)

« - Vous savez donc où se trouve mon frère ?
- Dans l’île du Subjonctif.
- Pourquoi là-bas ?
- Parce que c’est le pays des rêves. Un garçon qui part, qui part sans revenir, c’est toujours à cause d’un rêve.
- Je vais le retrouver, les retrouver tous les deux. Votre frère et le mien. Et ils vont m’entendre : on n’a pas le droit d’abandonner sa sœur. » (p. 88)

« - Commençons par le plus simple, l’endroit où tu habites : l’Indicatif, c’est ce qui existe.
- Ca, je sais. Ce qui existe, ce qui existé, ce qui existera. Du concret. Du certain. Du réel.
- Parfait ! Nous, les Subjonctifs, nous nous intéressons au possible. Ce qui pourrait arriver. En bien ou en mal. Je veux qu’il vienne. Je doute qu’elle guérisse. » (pp. 118-119)

« - Le rêve est une bataille, Jeanne. Je veux parler des vrais rêves, bien sûr, pas des petits désirs qui nous passent dans la tête et y volettent comme des moustiques.
- Qu’est-ce qu’un vrai rêve ?
- C’est un rêve qui dure. Et s’il dure, c’est qu’il s’est marié. Marié avec la volonté. » (p. 120-121)

réalisé par Cédric
le 24 juin 2013

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×